Que celui qui est sans péché...


Entre minimisation et surenchère du péché

Plus de détails

  • 9782755003529
  • 24862

22.00 CHF


Le péché n’a pas bonne presse… Sommes-nous d’ailleurs encore pécheurs ? Un tel langage est-il toujours pertinent ? Dans le contexte actuel, nous nous considérons d’abord comme des victimes, mais pas comme des coupables. Ne serait-il pas nécessaire de (re)trouver une juste place pour notre responsabilité face au mal ? Et de (re)trouver une juste appréciation de notre condition de victime ? Existe-t-il un « juste équilibre dans le péché », qui nous permette de ne tomber ni dans les ornières d’une culpabilisation malsaine ni dans celles d’une minimisation de notre faute ?

Telles sont les questions abordées dans cet ouvrage, par le biais d’une approche pluridisciplinaire (théologie, éthique, psychologie et spiritualité). Les différentes contributions présentées se veulent autant de pistes pour « apprendre à devenir pécheur » (Stanley Hauerwas), sans pour autant nous faire oublier le formidable message de libération et d’espérance porté par l’Évangile de Jésus-Christ.

Thèmes:
  • le péché
  • la culpabilité
  • le pardon
  • la repentance
  • la victimisation
AuteurKENNEL Denis & SOMMER Michel
EditionsExcelsis
Parution01.03.2019
Format14 x 21 x 1 cm - 168 pages

Donnez votre avis

Que celui qui est sans péché...

Que celui qui est sans péché...


Entre minimisation et surenchère du péché

Dans la même catégorie :