Rescapé malgré moi Agrandir l'image

Rescapé malgré moi


Il m'a sauvé du génocide cambodgien

Plus de détails

  • 9782362492457
  • 21956

19.90 CHF


17 avril 1975. Les Khmers rouges purgent de ses habitants Phnom Penh, la capitale du Cambodge.

Cet exode traumatisant conduit Koeun tout droit au travail forcé, au fin fond d’une campagne fruste. Assommé de discours de propagande, il y est affamé, maltraité, humilié. Il croit avoir tout vu. Jusqu’au jour où l’horreur le frappe de plein fouet : des charniers. Béants. Putrides. Révoltants.
Voilà ce qu’est « l’exil vers le pays d’origine ». II n’a plus qu’une solution : la fuite.

S’ensuit une cavale éperdue à travers la jungle, avec deux compagnons aussi terrifiés que lui. Ils risquent la mort à chaque instant, perdus dans cette nature hostile et traqués sans cesse.

Et pourtant, au milieu de tous les dangers, une voix. Mais qui est-elle, et pourquoi semble-elle vouloir l’aider ?

Koeun Path est né en 1948 dans la province de Kompong Thom, au Cambodge. Il obtient le statut de réfugié politique le 17 avril 1978, et depuis réside en France.
AuteurKOEUN PATH & FIDJI PATH-LAPLAGNE
EditionsBLF Éditions
Parution01.05.2015
Format13 x 21 x 2 cm - 288 pages
FaçonnageBroché
Note 
25/07/2015

Pasteur

Bonjour famille PATH !

C'est dans le train Lausanne-Paris que j'écris ces lignes en route pour Tourcoing voir me parents.

Hier, au bord du lac j'ai terminé de lire 'Rescapé Malgré Moi'. Il y a très longtemps que je n'avais pas lu un récit aussi passionnant. Je n'ai pas pu poser le livre tellement la lecture m'a saisi.

Koen je connaissais quelques brides de ton histoire mais je n'avais jamais imaginé tout ce que tu as du traverser dans ta fuite des Khmer rouges. La main de Dieu t'a si clairement protégé dans ton périple.

Est-ce que le livre sera distribué dans les grandes libraires et centres commerciaux en France/Suisse ? Ce livre doit impérativement se vendre en grandes surfaces.
Il faudrait trouver un moyen de le traduire dans d'autres langues. Il devrait en tous cas exister en Khmer.

La lecture du livre m'a donné très envie de retourner au Cambodge. Mon cœur bat de nouveau pour ce beau pays. Début octobre peut-être ?

L'autre soir je mangeais chez Kim Horisberger avec Roland et Béatrice ainsi que David et Sarah Venditti : repas chinois/khmer. Délicieux.


Tout de bon !!

    Votre avis compte !

    Donnez votre avis

    Rescapé malgré moi

    Rescapé malgré moi


    Il m'a sauvé du génocide cambodgien

    Dans la même catégorie :